Suivez nous

Immobilier

Les critères pour vendre son mur de boutique

Publié

le

Les murs de boutique s’apparentent à des pieds d’immeuble qui correspondent aux commerces traditionnels généralement retrouvés dans les villes et campagnes. Il peut s’agir par exemple d’une pharmacie, d’un coiffeur, d’un prêt-à-porter, d’une agence de service, d’une boulangerie ou autres. Pour procéder à la vente de ces derniers, il faut nécessairement savoir comment les valoriser. Découvrez ici les critères pour vendre son mur de boutique.

La situation géographique

La situation géographique constitue le premier critère à prendre en compte pour évaluer les murs de boutique avant leur vente. À cet effet, plus le mur de boutique à vendre se trouve dans une région réputée, plus sa valeur sera conséquente. Par exemple, les bénéfices issus de la vente de murs de boutique Paris seront beaucoup plus conséquents contrairement à celle réalisée dans la région de Havre.En effet, les meilleurs emplacements sont généralement localisés dans les rues les plus passantes, les abords de gare et aussi les rues piétonnes. Étant une région pleine de notoriété, vendre des murs de boutique à Paris sera une meilleure option.

L’ordre des emplacements le plus réputé se présente de cette façon : les emplacements considérés « n⁰ 1 » se réfèrent aux artères commerçantes. Il s’agit notamment des quartiers piétonniers, des centres-villes, des alentours immédiats d’un arrêt de bus très fréquenté ou encore des emplacements à proximité de grand commerce (généralement appelé « locomotive » en terme professionnel). Ensuite, vous aurez les emplacements dits « n⁰ 1 bis » qui viennent en seconde position, accompagnés des emplacements « n⁰2 ». Par ailleurs, l’état général du quartier et les possibles rénovations (pouvant être réalisées par la municipalité) ont une influence considérable sur la valeur des murs de boutique.

La typologie du mur de boutique

La typologie constitue également un critère à prendre en compte pour vendre les murs de boutique Île-de-France. En effet, lorsque le mur de boutique est fait d’un espace sans poteau au milieu, il intéresse de nombreux commerçants. En effet, ce type peut accueillir tous les types de commerce. De plus, s’il dispose d’une large vitrine, alors il sera davantage valorisé.

La rentabilité

Avant d’évaluer la rentabilité des murs de boutique, il faut au préalable analyser celle du commerce qui y sera développé. Il ne faut pas non plus négliger les surfaces réelles et pondérées qui doivent être calculées en mètre carré.

Pour plus de précision, la surface pondérée prend en compte les lieux de passage et autres espaces n’ayant pas un lien direct à l’activité commerciale. À l’inverse, la surface réelle représente la superficie spécifiquement dédiée à l’activité commerciale.

D’autres variables d’évaluation

Plusieurs autres variables annexes peuvent avoir une influence considérable sur le prix d’un mur de boutique. Il peut s’agir par exemple de l’existence ou non d’un dispositif anti-incendie, des sorties d’évacuation en cas de sinistre ou encore d’une vitrine. De même, l’installation électrique, le téléphone, l’âge ou encore la conformité aux normes récentes (comme HQE, EEP, BBC, etc.) peuvent bel et bien impacter la valeur d’un mur de boutique.

En somme, avant de vendre un mur de boutique, il est judicieux d’estimer sa valeur. Pour y arriver, vous devez considérer la situation géographique, la typologie, les autres variables présentées dans le présent article.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2017 Zox News Theme. Theme by MVP Themes, powered by WordPress.