Suivez nous

transaction

L’immobilier tunisien en crise, les algériens appelés à la rescousse

Publié

le

L’organisation des promoteurs immobiliers tunisiens tire l’alarme. Le marché immobilier tunisien est à l’arrêt, « nous avons comptabilisé 24 ventes depuis le début de l’année sur tout le territoire », précise le président de la Chambre syndicale nationale des promoteurs immobiliers (CSNPI), Fahmi Chaâbane,

Cette stagnation du marché immobilier tunisien est due d’après les experts aux nouvelles procédures financières régissant le secteur.
Ce sont les nouvelles dispositions de la loi de finances pour 2018 qui stipule désormais que les ventes de logements promotionnels   seront soumis à une nouvelle TVA de 13%, qui sera relevée à 19% à partir du 1er janvier 2020. 

Ce blocage a obligé les tunisiens, sous la pression de la Chambre syndicale nationale des promoteurs immobiliers (CSNPI), à ouvrir la vente des biens immobiliers aux algériens.  Cependant,  uniquement les biens immobiliers dont la valeur dépasse les 300 mille dinars (100.000 €) sont concernés et le paiement devra se faire en devises.

Ce seuil  minimum des biens immobiliers accessibles aux Algériens et aux Libyens est fixé pour ne pas influencer les prix des logements destinés à la classe moyenne tinisienne.
Les algériens seront-ils intéressés par le marché immobilier tunisien comme c’est le cas pour la marché espagnole avec 1,4% des biens vendus à des étrangers en 2017? 

Copyright © 2017 Zox News Theme. Theme by MVP Themes, powered by WordPress.