Suivez nous

transaction

2018 : Les locations estivales en nette baisse

Publié

le

L’année 2018 sera très dur pour les propriétaires de logements sur tout le littorale algérien. La demande se fait rare et les prix de location de la unité commence à fléchir après des année d’augmentation.L’investissement dans un appartement dans une ville côtière s’est répandu dès l’après décennie noir. Le manque d’infrastructure hôtelière à fait naître un marché de location entre particuliers pour répondre à une demande toujours croissante.

En 2012 les pouvoirs public ont essayé d’encadrer cette pratique sans succès. Rare sont les propriétaires qui respectent la procédure officielle pour mettre en location leur appartement durant la saison estivale.

L’expert Ramdani précise dans la vidéo ci-dessous que « Si on parle de la location de courte durée, principalement dans les villes côtière, nous avons constaté cette année un recul des prix et de la demande ».

Il précise « Sur 100 locations, les années précédentes on avait plus de location à 12.000 DA que des locations à 7000 DA. Cette année la tendance a changé, le loyer le plus proposé tourne au tour de 6000 à 8000 DA la nuitée. »

La baisse de la demande à causer la baisse du loyer. A Annaba les nuité sont proposé à 8000 da en moyenne, Jijel entre 4000 et 6000 DA et Béjaia de 4000 da usqu’à 15.000 dinars algérien.

Cette baisse de la demande peut être expliqué, en partie, par les offres très intéressantes de nos voisins, notamment la Tunisie, qui propose des séjours d’une semaine à 32.000 DA seulement, dans un hôtel 4 étoile et un service de qualité.

Copyright © 2017 Zox News Theme. Theme by MVP Themes, powered by WordPress.