Suivez nous

Immobilier

Les travailleurs des agences foncières de wilaya ne font rien, selon le DG du CENEAP

Publié

le

Lors du 4éme séminaire régional sur le rôle des agences de gestion et de régulation foncières qui s’est tenu le mercredi 20 février à Oran, le Directeur Général du centre national d’études et d’analyses pour la population et le développement (CENEAP), Mr Abdelkader Kelkel a déclaré que les 3 627 travailleurs employés par les 48 agences foncières de wilaya, « ne font rien à la limite », rapporte le journal Liberté dans son édition de ce jour.

Le centre national d’études et d’analyses pour la population et le développement « CENEAP », est un organisme sous tutelle du Ministère de l’Intérieur, des Collectivités Locales et de l’Aménagement du Territoire, ayant organisé ce séminaire sur la relance des activités des agences foncières de wilaya qui s’étale sur deux jours.

Les lacunes des agences foncières de wilayas

En effet, lors de son intervention, le DG du CENEAP a révélé que les 48 agences foncières de wilayas emploient un total de 3 627 travailleurs, dont 2.515 agents d’administration et 1 112 cadres techniques (ingénieurs et architectes). Ajoutant que ce personnel mobilise une masse salariale mensuelle de l’ordre de 57 milliards de centimes (570 millions de dinars).     

Le même responsable a relevé également de nombreuses lacunes dans le fonctionnement des  agences foncières, qui relèvent des wilayas, parmi lesquelles 17 agences foncières seulement sur les 48, ont signé des cahiers de charges avec 351 communes.

Aussi, il est à rappeler que la rencontre d’Oran, à l’image des trois rencontres précédentes ; a pour objectif de dresser un diagnostic précis de la situation des agences foncières ; d’identifier les contraintes rencontrées par ces dernières, et d’en formuler les solutions idoines.

Pour ce faire, trois ateliers sont prévus sur les thèmes ayant trait à la situation actuelle ; des agences foncières et les difficultés qu’elles rencontrent, leur contribution aux programmes ; portant sur la réalisation des outils de l’aménagement et de l’urbanisme pour créer l’attractivité des villes ; et la modification et l’enrichissement du décret 90-405 modifié et complété régissant les agences foncières de wilaya.

En effet, plusieurs responsables centraux et locaux ont pris part à ce séminaire ; aux coté des directeurs des agences foncières des wilayas de l’ouest ; des inspecteurs généraux de wilaya et des cadres du secteur des finances et de l’habitat.

Les recommandations attendues

Rappelant également que plusieurs recommandations seront émises à l’issue de ce séminaires à l’instar des précédentes rencontres ; où il a été proposé la création d’une instance centrale pour orienter les agences foncières de wilaya.

Par ailleurs, d’autres recommandations ont été émises comme l’élaboration d’un cahier des charges national « modèle et flexible » ; déterminant les tâches et les droits des agences foncières, la mise en place d’une commission de wilaya ; pour assainir le foncier affecté aux agences foncières afin d’accélérer la régularisation des actes de propriété au profit des citoyens.

Aussi, la révision des prix de cession des biens immobiliers appartenant à la propriété privée de l’Etat ; et l’activation de l’instruction n°557 du 28 octobre 2001 permettant aux agences foncières ; d’entreprendre des expertises foncières, figurent aussi parmi les recommandations émises.

Copyright © 2017 Zox News Theme. Theme by MVP Themes, powered by WordPress.