Suivez nous

Immobilier

Le marché immobilier en Espagne continue à séduire les étrangers

Publié

le

Comment
se porte le marché de l’immobilier en Espagne durant 2017, pays où la bulle
immobilière a éclaté à la fin de l’année 2007 ?

Le site d’annonces
immobilières Lkeria.com
essaye d’apporter la réponse à cette question à travers
cette contribution. 

En
dépit de la reprise de la croissance économique Espagne, les biens immobiliers
espagnols demeurent  proposés à des prix
très bas, notamment à la Costa Blanca. Les chiffres du 1er trimestre 2017 le confirment
bien.

Les acquisitions des biens immobiliers effectuées par les étrangers en 2017

Les
ressortissants étrangers qui souhaitent acheter un bien immobilier en Espagne
sont de plus en plus nombreux, ils ont effectué en 2016 plus de 10% des
acquisitions de biens immobiliers en Espagne, taux qui a augmenté durant le
premier trimestre 2017 pour atteindre 13,07%.

Durant
l’année 2016, les citoyens étrangers ont investis en Espagne un total de 11,5
milliards d’euros dans l’achat de 74.283 biens immobiliers.

Durant
le 1er trimestre 2017, se sont les Britanniques qui arrivent en pôle
position représentant 14,47% des nouveaux propriétaires ayant choisi l’Espagne
pour acquérir une résidence secondaire. Les Français arrivent en 2éme position avec
9,64% des transactions effectuée durant cette période, devançant les allemands
(7,65%), les belges (6,85%), les suédois (6,33%), les italiens (6,1%), les
roumains (5,26%) et les chinois (4,28%).

Les
acquéreurs originaires du Maroc a augmenté lui aussi de 3,4% par rapport à
2016, se situant ainsi devant les Algériens qui restent d’importants
investisseurs dans le marché immobilier espagnol notamment dans la zone Sud-Est
de l’Espagne, avec 1,47% des transactions réalisées par les étrangers.

Les régions qui attirent les
investisseurs étrangers

Selon
le Ministère de l’Equipement, les régions attirant le plus d’étrangers sont
Alicante (42,57% des achats immobiliers), les Îles Baléares (35,61%), Malaga
(34,14%) et Girona (Costa Brava) avec 32,71%.

Les
britanniques restent leaders sur les régions de Valence, Murcia, Andalousie et
Îles Canaries, alors que les Français sont les étrangers qui achètent le plus
de biens immobiliers en Catalogne (25,25% du total des achats par les étrangers).

Il
est fort probable que la tendance à la hausse de la part des acquéreurs
étrangers continue en 2017. Les taux d’intérêt et la conjoncture économique
favorable en Espagne, qui présente un fort attrait touristique, sont sans doute
les meilleurs gages de cette tendance.

 

Les prix de l’immobilier en Espagne

Le
prix moyen d’un mètre carré habitable urbain en Espagne a atteint en 2017 prés
de 2 478,09 €. Le prix minimum étant de 1 450 € et le maximum de 4 438 €
en fonction de la zone et de la ville. Ce prix demeure inférieur de plus de 43%
que celui pratiqué en France.

Avec
4253 €/m² Barcelone est la ville avec les prix les plus élevés au m², largement
devant Saint Sebastien (3912 €/m²), Madrid (3047 €/m²), Bilbao (2753 €/m²) et
Palma de Mayorque (2352 €/m²).

La
valeur moyenne d’acquisition d’un logement dans la province d’Alicante par la
clientèle étrangère est de 134.000 €, ce qui la situe derrière les prix des
provinces des Baléares (298.000 €), Barcelone (215.000 €), Madrid (170.000 €)
et Malaga (205.000 €).

Les perspectives du marché
immobilier en Espagne

Selon
les agents immobiliers, plus de la moitié des locations arrivant à échéance se
transforment par la suite en vente. Les anciens propriétaires, souvent endettés
au moment de la crise, souhaitent maintenant récupérer leur mise. Ce qui induit
une offre plus importante et donc une tendance de prix à la baisse.

L’investissement dans l’immobilier en Espagne offre un rendement très intéressant. La hausse
importante des prix de location : au cours des douze derniers mois, le prix
moyen par mètre carré a grimpé en flèche de 19,7% à 9,4 euros. La rentabilité
de l’investissement immobilier destiné à la location a augmenté de 5,5% à 7,3%
en un an.

Les
prévisions en termes de croissance économique, les taux d’intérêts très bas,
les prix de l’immobilier toujours intéressants 
et l’intérêt des investisseurs y compris les particuliers étrangers qui
viennent acheter en Espagne, expliquent la tendance haussière continue du
nombre de transactions (+33% entre 2013 et fin 2015), ce qui indique que le
marché immobilier espagnol, continuera à séduire les étrangers en  2018.

 

NB :
Les chiffres rapportés sont issus des sites de l’Institut National de
Statistiques d’Espagne et du Ministère de l’Équipement espagnol.

 

Rédaction du site immobilier www.lkeria.com

Copyright © 2017 Zox News Theme. Theme by MVP Themes, powered by WordPress.