Suivez nous

Architecture

Quelles options pour clôturer son jardin ?

Publié

le

Comme pour tout projet, clôturer son jardin est une entreprise qui nécessite à minima, de l’investissement tant financier que personnel. C’est pourquoi une réflexion préalable s’impose pour choisir la solution adéquate. Dans cet articles, nous proposons de vous exposer quelles sont les solutions disponibles pour clôturer votre jardin et les questions à se poser avant de faire son choix. 

Avant toute autre considération, mieux vaut s’assurer auprès de la mairie, des règles d’urbanisme en vigueur. Chaque localité peut avoir ses spécificités et les lotissements, des cahiers des charges aux prescriptions bien établies. Le Code Civil, quant à lui, prévoit que la hauteur d’une clôture ne peut excéder 3,20 m dans les villes de plus de 50 000 habitants, ramenée à 2,60 m, pour les autres communes urbaines.

Se poser le bon questionnement

Toutes les clôtures n’ont pas la même destination et ne se valent pas. Simple brise-vue ou protection anti-intrusion, délimitation d’un terrain, grillage, muret, claustra, mur de gabion , palissade, clôture traditionnelle ou de dissuasion électrifiée… Il y en a pour tous les goûts et tous les coûts !

Outre les critères de qualité, on peut y ajouter des préférences esthétiques et économiques. Côté design, il n’y a que l’embarras du choix tant les fabricants rivalisent d’imagination.

La palissade en bois

On a bâti de tous temps des palissades. Destinées à l’origine à la protection des lieux, elles étaient composées de pieux, si possible, bien acérés. Une considération qui n’a heureusement, plus cours de nos jours. Clôture pleine ou ajourée, il faut compter une hauteur de 2 m pour s’assurer une intimité complète. Elle peut être composée de panneau, de lisses, de lattes ou de piquets.

Le prix et l’entretien varient en fonction de l’essence choisie. Les résineux offrent l’avantage d’être économiques à l’achat, mais nécessiteront un entretien régulier. Les bois exotiques, plus coûteux seront moins gourmands en traitement et résisteront mieux aux intempéries.
Préfabriqués, on trouve des panneaux de clôture prêts à installer, pleins ou composés de lames jointes.

La palissade pleine est le choix évident pour se dissimuler des regards indiscrets, mais on peut préférer des occultations plus stylées.

La palissade peut se révéler être aussi très efficace contre le bruit, grâce à l’ajout de matériaux innovants, elle absorbe alors ou réfléchit les nuisances sonores.

La clôture traditionnelle

C’est celle que les enfants dessinent dans leur vision de la maison idéale. La barrière blanche ajourée aux piquets de bois pointus. Classique, et même indémodable, elle est est l’alliée idéale des végétaux. Du plus bel effet, se décline en divers coloris et se repeint très facilement. C’est également une solution relativement bon marché.

Quelle que soit l’option choisie, le matériau bois nécessite d’être lasuré pour résister à l’humidité mais également à la voracité des insectes. Naturel, il respecte l’harmonie et s’intègre dans tous les jardins. De plus, les fabricants ont su renouveler le genre en modernisant les designs. La palissade est du plus bel effet dans les zones rurales, mais donne aussi un charme indéniable et bucolique aux jardins urbains.

Le grillage

Si l’on n’est pas trop soucieux de l’esthétisme et que l’aspect économique est une variable importante, la clôture grillagée discount est la solution qui s’impose. La pose paraît aisée mais nécessite d’être correctement exécutée sous peine d’affaissement. L’intervention d’un professionnel est quand même conseillée. Côté décoratif, les fabricant se sont tout de même un peu modernisés, on peut en trouver qui s’harmonisent avec différents styles même si les gammes proposées sont peu variées. Il est sans entretien, garder à l’esprit tout de même, qu’il peut rouiller avec le temps.

Le mur de gabion

Très tendance, le mur de gabion est composé d’une armature de brins de fer tressés, traités anti-corrosion. Il est rempli de pierres. Dans un but décoratif ou pour l’inclure totalement dans le jardin, on peut l’emplir de terre et le végétaliser. Certains le remplissent de rondelles de bois. On l’aura compris, le mur de gabion, répond à des besoins de fermeture et délimitation, mais aussi de créativité. Choisi au départ pour son originalité, il est est aujourd’hui très répandu.

La haie artificielle

Elle représente le double avantage de ne nécessiter aucun entretien et résiste aux longues périodes de sécheresse. C’est un excellent brise-vue et pare-vent. De plus, la fabrication s’est améliorée. On trouve à présent de très belles imitations de végétaux au rendu réaliste, loin du style sapin de Noël défraîchi des débuts.

La clôture en PVC

Économique et sans entretien, elle simule les matériaux traditionnels, avec plus ou moins de réussite selon les gammes de prix. Choisir un matériau bon marché peut très vite s’avérer décevant, la clôture perdant rapidement l’éclat du neuf. L’usage est sensiblement similaire au bois.

La clôture en béton

Solide et durable, construite à bonne hauteur, elle se révèle un excellent isolant acoustique et une protection dissuasive contre les cambrioleurs. La pose nécessite toutefois l’intervention d’un bricoleur assez calé ou d’un professionnel. On ne s’improvise pas si facilement maçon.

Quand la sécurité prévaut

Si la sécurité est la motivation principale de la clôture, point n’est besoin de prévoir une clôture aux dimensions moyenâgeuses, le choix des matériaux s’avère toutefois crucial . On privilégiera alors des bois solides, l’aluminium, le PVC l’acier et des armatures métalliques. Là également, les fabricants ont su adapter critères d’exigences et esthétisme, avec des matériaux résistants, mais des formes et coloris variés.

On peut choisir de délimiter une terrain en misant sur la solidité et la durabilité et aménager à l’intérieur, des îlots de verdure, bordée de palissades esthétiques.

En bref, il faut peser toutes les composantes des attentes et des contraintes. Il convient de garder à l’esprit que la clôture, à l’inverse du portail qui ouvre sur l’extérieur, délimite la propriété. . Comme pour tout, le meilleur prix ne garantit pas toujours la durabilité, l’on aura soin de prendre conseil auprès d’un professionnel avisé.

Enfin, la pose, n’est pas un détail négligeable. Pour éviter des déconvenues ou des frais de rattrapage (grillage qui s’effondre et autre mur qui s’effrite…). Il n’est pas pertinent d’économiser sur l’exécution des travaux quand on est pas un bricoleur émérite.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2017 Zox News Theme. Theme by MVP Themes, powered by WordPress.