Actualité

Arzew : Après l’affichage de la liste des bénéficiaires des 1300 logements sociaux, La ville en ébullition

Publié

le

[caption id="attachment_771" align="alignleft" width="150"]lkeria immo dz arzew Arzew logement[/caption]

La ville d’Arzew était, hier, en ébullition à la suite de l’affichage de la liste des bénéficiaires des 1300 logements sociaux. C’était le sujet principal de toute discussion entre les citoyens, notamment ceux qui ont déposé des dossiers pour prétendre à un toit décent dans le cadre du programme au relogement social.

Selon certaines sources dignes de foi, cette première tranche de logements sociaux, dont les dossiers des postulants ont été traités par la commission d’étude et de distribution des logements, se compose de 850 unités en cours de construction au niveau de la localité d’El Mohgoun et plus précisément en face de l’hôpital Nekkache.

Le second quota de 250 logements, situé au niveau de Hai Gourine, en voie de finition et destiné aux occupants des caves et autres de l’habitat précaire sera livré et attribué au plus tard dans un mois. Enfin, la dernière tranche de ce programme, composée de 200 unités, située à la sortie d’El Mohgoun, est achevée et réceptionnée et prête à être livrée.

Ces habitations, selon notre source, reviennent aux occupants du site appelé « Crèche », l’ancienne caserne des pompiers, des baraques du jardin public, de la vieille mosquée de la cité du «Complexe», du vieux bâti et de différentes zones éparses. Des affectations de logements des deux dernières tranches de 250 et 200 unités sociales seront attribuées dans l’immédiat.

Dans une ambiance calme et sereine, à part quelques revendications un peu bruyantes de certains groupuscules insatisfaits, les personnes se sentant lésées et non portées sur la liste des bénéficiaires, se sont dirigées vers le centre culturel de la ville où est installé le bureau des recours.

D’ailleurs, certains revendicateurs ont tenu à mettre en relief que des personnes, venant de différents horizons qui ont enfreint la loi par des constructions illicites dans l’espace public, ont « forcé la main » de la commission par cet acte illégal pour se voir attribuer un logement, alors que d’autres, dignes et honnêtes, ne pouvant pas commettre le même « délit », habitent en sous location à des prix qui «avalent» toutes leurs mensualités, attendent toujours après le dépôt de leurs dossiers.

Sollicité, un responsable du bureau des recours nous fera part « nous avons enregistré plus de 80 recours et cela uniquement avant midi de la matinée d’hier». Ajoutant « de toutes façons, les délais de recours sont ouverts pendant huit jours ». Par ailleurs, nous avons appris, par notre source, que le choix du terrain pour un autre quota de 2000 logements, rentrant toujours dans le cadre du programme social, est en cours de négociation avec les services de l’agriculture qui ont octroyé, pour la construction de cette tranche, une assiette de cinq hectares à Hai Gourine, alors qu’elle nécessite une superficie de 15 hectares. Enfin, dans une vision optimiste, notre source a tenu à rassurer les sans logis d’Arzew qu’avec les programmes de 2000 logements, du LPA (900 unités), de l’AADL et de la promotionnelle de la CNEP, les 10.000 déposées, après leur traitement et assainissement, la crise du logement sera très atténuée à Arzew pour ne pas dire  complètement gérée.

Lotfi Ramdani


Copyright © 2022 Lkeria immobilier.