Conseils

Conseils et astuces pour un déménagement sans risques en Algérie

Publié

le

Déménagement en Algérie !


« Trois déménagements valent un incendie », dit la sagesse populaire. Alors autant prendre un maximum de précautions pour limiter la casse et la perte des objets et des meubles qui nous sont chers.

Lorsque l’appartement ou la maison sont devenus trop grands pour déménager avec ses propres moyens, particulièrement quand il faut se rendre à des centaines de kilomètres de là, le choix du déménageur et la négociation des conditions du transport sont déterminants.

Choisissez une entreprise inscrite au registre du commerce

Il est essentiel de choisir un déménageur qui a pignon sur rue. En clair, ne vous fiez pas aux petites annonces de déménageurs non professionnels qui, en cas de pépin, disparaitront dans la nature ne vous laissant que vos yeux pour pleurer. Certes, leur tarif sera nettement moins cher, mais en cas d’avarie, d’incendie ou de vol de camion, vous risquez fort de ne pas être assuré et de perdre ainsi tous vos biens. A vos risques et périls !

Le devis de déménagement en Algérie

Faites faire non pas un, mais deux ou trois devis afin de comparer les services proposés et les prix. Le devis engage le déménageur : en clair, si vous acceptez le devis, celui-ci deviendra un contrat ferme que le déménageur devra exécuter scrupuleusement. pas question de dépassement de prix ni de changement de date impromptue !

D’ailleurs, au dos du devis, vous trouverez les conditions générales : en signant le devis, vous acceptez ces conditions générales. L’entreprise doit venir à votre domicile : éliminez d’emblée les entreprises qui vous proposent un devis par téléphone, elles ne sont pas sérieuses.

Doivent figurer sur le devis de déménagement

  • coordonnées du déménageur.
  • date du devis et son délai de validité.
  • date et horaires précis du déménagement.
  • nombre de pièces, situation du logement, volume du mobilier, type de prestation.
  • coordonnées précises du lieu de départ et du lieu d’arrivée.
  • la description du camion, l’itinéraire le cas échéant.
  • le prix.
  • les assurances.
  • les avances ou l’acompte versé (maximum 25 à 30% du prix total).

Quels critères pour choisir le déménageur ?


       Lors de sa visite, le déménageur doit :
  • évaluer précisément le volume et la nature du mobilier (n’oubliez pas la cave et le grenier !).
  • évaluer la valeur des meubles, elle servira pour le calcul des assurances.
  • identifier avec vous les objets précieux et les objets qui nécessitent une manipulation spécifique ou des outils particuliers (piano…).
  • définir avec vous également la nature de la prestation : voulez-vous confier la totalité des opérations au déménageur ou bien préférez-vous emballer vous-même votre vaisselle, les lampes, etc. Le prix ne sera évidemment pas le même, mais la charge de la responsabilité non plus : le déménageur pourra dégager sa responsabilité si vous avez mal emballé les assiettes de votre grand-mère…
  • étudier les conditions d’accès : espace pour garer le camion, taille de l’ascenseur, monte-charge.
Au cours de la visite, vous pourrez rapidement identifier le déménageur le plus consciencieux et le mieux organisé.

Les assurances

Elles sont indispensables et vous devez vérifier attentivement ce qu’elles couvrent. En générale, elles se basent sur la déclaration de valeur et prévoient un remboursement de X dinars par mètre cube de mobilier, valeur de vétusté déduite : attention à prévoir des assurances complémentaires pour les objets de valeur (Hi Fi, écran plat, informatique, vaisselle ancienne, collections, etc...).

Le jour du déménagement


Soyez présent, vérifiez que les horaires sont respectés et restez à la disposition des déménageurs qui vous demanderont sans doute un certain nombre de décisions surtout sur le lieu de destination : ou installer telle machine tel lit, etc.

A la fin du déménagement


Vérifiez immédiatement et soigneusement que rien n’a été perdu ou endommagé. Même si vous êtes fatigué et avez hâte de vous retrouver chez vous au calme, ne vous contentez pas d’indiquer « sous réserves » sur le bon de livraison : ouvrez les caisses ou sont les objets les plus fragiles, vérifiez qu’il ne manque pas de câbles, accessoires, tiroirs, etc...

En cas de problème, dégâts, perte, vol ….


Inscrivez très précisément les dégâts constatés (éraflures, pieds abimés, chocs, etc.) et s’il y a lieu, les objets disparus ou que vous ne retrouvez pas.

Prenez rapidement des photos des objets précieux qui auraient été abimés (l’idéal étant de les avoir pris en photos avant le déménagement).
Le déménageur est en principe redevable d’une obligation de résultat comme tout transporteur, mais il pourra essayer de rejeter la responsabilité sur vous ou sur un tiers : ne vous laissez pas faire.

Si vous avez souscrit vous-même une assurance complémentaire, faites une déclaration de sinistre dans les jours qui suivent en y joignant tous les éléments de preuve dont vous disposez (les photos en matière d’assurance sont très « parlantes »). Si vous n’obtenez pas gain de cause et si les dommages sont importants, vous devrez saisir le tribunal pour obtenir des dommages intérêts.

Qui contacter ?

L’association locale de protection des consommateurs qui vous aidera à constituer votre dossier et régler votre litige. Pour un problème de prix, de facturation, de vol, ou toute autre infraction en cours de déménagement, un officier de police judiciaire ou de la Direction de Wilaya du Commerce.

Source : le guide du consommateur Algérien

Copyright © 2021 Lkeria immobilier.